Redentor Amancio

Redentor Amancio a participé au PCII aux Philippines en janvier 2016 et est arrivée à Vancouver en mars 2016.

Pour nous, immigrer a été un casse-tête complexe. Le PCII nous a fourni les pièces du casse-tête et un guide pour assembler le tout.

Avant de venir au Canada, j’ai travaillé comme programmeur informatique pendant quatre années aux Philippines et à Singapour. J’étais à la recherche d’un emploi similaire au Canada. Le PCII nous a aidés à faire la part des choses. J’ai décroché un poste de programmeur informatique pour une petite compagnie de conception de jeux en ligne trois jours après notre arrivée à Vancouver.

Le PCII nous a donné un très bon aperçu de ce à quoi nous devions nous attendre. Le plan d’action résumait bien ce que nous devions faire une fois en Colombie-Britannique. Le Conseil des technologies de l’information et des communications (CTIC) a révisé mon curriculum vitæ pour le rendre conforme au style canadien. Cette révision a rendu ma candidature et mon expérience plus intéressantes aux yeux des compagnies de Vancouver.

Pendant que nous attendions encore de partir, j’ai passé quelques tests pour certifier mes compétences en TI et ma candidature est devenue encore plus solide. Plusieurs semaines avant notre départ pour le Canada, j’ai joint plusieurs recruteurs et rédigé des profils en ligne sur plusieurs sites de recherche d’emploi; j’ai, entre autres, utilisé LinkedIn, Monster et Indeed pour faire la promotion de ma candidature et pour joindre des entreprises avant mon arrivée au Canada.

Le PCII nous a suggéré de communiquer avec WorkBC, ce que nous avons fait. À notre arrivée, nous nous sommes rendus au bureau de WorkBC le plus proche et avons participé aux ateliers offerts. Les liens inscrits dans notre plan se sont avérés utiles pendant notre préparation et les ateliers de WorkBC nous ont aidé a effectué la transition.

Des trucs? Je suggère de bien connaître le type de poste que vous cherchez parce que cette information dictera l’apparence de votre curriculum vitæ. Mettez vos forces de l’avant : soulignez les connaissances que vous avez acquises et les compétences qui sont pertinentes. Ayez confiance en vous, mais ne soyez pas présomptueux. N’oubliez pas d’inclure vos coordonnées et assurez-vous d’être présent pour répondre aux appels d’employeurs potentiels. Répondez aux appels manqués. Restez courtois. Soyez prêt… mentalement, physiquement, spirituellement et financièrement! Soyez à l’affût des différences culturelles. Le réseautage est incontournable!